Un CMS, qu’est ce que c’est ? ça fonctionne comment ?

Cela fait le succès de la toile aujourd’hui, on en retrouve partout et de la TPE à la grande entreprise on l’utilise, il s’agit du CMS. Que signifie ces trois lettres ? Il s’agit simplement d’une abréviation de Content Management System ou en français classique : « système de gestion de contenu ». Voyons en détail de quoi il s’agit.

Principaux CMS et fonctionnement du système

On trouve de nombreuses solutions de CMS et les plus connues sont bien sûr WordPress, Joomla!, Prestashop ou encore Typo3 (qui n’évolue pls particulièrement aujourd’hui). L’écrasante présence de WordPress sur ce marché en font l’outil le plus exploité pour créer des sites Internet (et de loin). En pratique, le CMS, le plus souvent basé sur du PHP, est un programme informatique permettant la création de sites Web de manière assez simplifiée:

Parfois l’utilisateur ne code pas du tout, il peut en tous les cas gérer son contenu de la plus simple des manières avec le principe de fonctionnement appelé WYSIWYG. WYSIWIG est une abréviation, un acronyme qui signifie littéralement « What You See is What You Get ». Pratiquement l’utilisateur peut assembler son site et « ce qu’il voit, il l’obtient ».

En soi, ces gestionnaires de contenu ont permis un essor important à partir de la fin des années 90 et la création des premiers blogs. L’initié qui jonglait avec les contenus séparés de la forme a vu arriver de nouveaux acteurs du Web, moins développeurs et plus à l’aise dans la production de contenus de masse. En soi, le CMS a créé un effet d’infobésité sur le Web en grande partie en raison des blogueurs.

L’ensemble des CMS proposent aujourd’hui des versions responsive Web design et s’adaptent aux contraintes de modernisations du Web, ce qui les rends très pratiques comme nous le voyons maintenant :

Pourquoi c’est très pratique d’utiliser un CMS

Ce que vous faites avec WordPress par exemple, et lorsque vous exploitez à fond ce type d’outil, vous le faites en gagnant énormément de temps par rapport au développement dit « from scratch ». Développer un site prend du temps, fonction le plus souvent du bagage technique du développeur. Lancer WordPress, c’est moins de 5 minutes !

Autre avantage particulièrement recherché par les agences Web notamment, un CMS offre un back-office très intuitif qui permet dans difficulté au quidam d’exploiter le site sur la durée. Sans être spécialiste, avec toutefois un petit apprentissage nécessaire, vous pouvez créer le contenu que vous souhaitez même si vous n’êtes pas un spécialiste d’Internet.

Autre élément très intéressant, les CMS évoqués plus haut exploitent des fonctionnalités natives et celles de WordPress par exemple sont particulièrement intéressantes de base, mais permettent d’ajouter de nouvelles fonctionnalités au travers d’addons ou de plugins pour faire par exemple un site E-commerce, un forum, une communauté, un Intranet… Plus d’informations sur le fonctionnement de WordPress ici.

Gain de temps, simplicité technique relative (si vous souhaitez améliorer les performances, il faudra mettre les mains dans le cambouis), gains en fonctionnalité et en usage de l’outil, autant d’attraits qui font que votre site pourra être assez réactif dans un marché plus concurrentiel que jamais.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Au sujet de l'auteur de l'article

Articles ayant un rapport

Laissez votre réponse

Add your own review

Rating