Définition du Trust Rank en référencement naturel

Les sites Internet ne sont pas égaux en termes de référencement et plus de 200 critères connus sont déterminants tant dans le positionnement, la visibilité que la popularité d’un site Internet. Ce dernier point, la popularité, est en grande partie dûe à des actions de netlinking.

Les liens sont en effet, avec le contenu, l’un des éléments déterminants du référencement naturel. D’ailleurs Google a posé initialement l’un de ses premiers modèles de classement en fonction de ces fameux hyperliens (action de faire pointer une page de site vers une autre). Le PageRank est ce premier indice valable sur le calcul des liens entrants mais aussi sortants !

L’historique PageRank® de Google, un indice de confiance aujourd’hui remplacé

Le PageRank, c’est ce qui a fait le succès de Google à ses tout débuts. Inventé par Larry Page, l’un des fondateurs de Google, le PageRank était en fait l’algorithme d’analyse des liens concourant au classement des pages web sur le moteur de recherche. C’est d’ailleurs une marque déposée à juste titre puisque le succès de son appellation en a profité à Google. Mesurant la popularité d’une page web (et donc principalement du nombre de lien pointant vers elle), le PageRank établissait un classement de 0 à 10 des différentes pages.

Seulement les choses ont évolué et Yahoo a lui aussi développé un projet appelé TrustRank qui, aujourd’hui, semble plus juste d’exprimer pour l’ensemble de ces moteurs de recherche sémantiques.

L’hypothèse est qu’un lien issu d’un site de confiance pointe généralement vers un autre site de confiance.

Quantité mais surtout qualité et pertinence des liens entrent dans la mayonnaise du TrustRank®

Vous le croyez si nous vous disons que là encore, malgré l’invention par Yahoo, il s’agit bien d’une marque déposée par Google ? Définir le TrustRank, c’est donc s’intéresser au cœur de l’algorithme aux mille secrets :

Comme évoqué dans le titre, quantité, qualité et pertinence des liens sont pris en compte pour l’évaluation d’une page. Mais plus loin, on peut se dire qu’un site de confiance est un site qui dure dans le temps (les information sur la durée d’enregistrement du domaine, le whois, sont donc à prendre en compte mais également l’ancienneté des liens).

Pour que votre site soit un site de confiance, et si on passait au https ? Et si on précisait les mentions légales ? Les informations de contact

Vote site est colossal en nombre de page, voilà un critère pouvant jouer, d’autant que vous multipliez les chances (en théorie) de trafic. La vitesse de chargement si sujette à débat entre également en ligne de compte.

Les sources à citer lorsque vous rédigez sont également un facteur de confiance. Profitons-en pour en donner une qui vaut le détour bien qu’ancienne de Matt Cutts :

Mais nous pouvons aussi nous reporter à ce site pour lequel Google ne défie pas la confiance (il est donc intéressant de bénéficier de liens sur Wikipédia). Une notion donc à bien prendre en compte pour réaliser un netlinking efficace et une définition qui n’est pas floue du tout.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Au sujet de l'auteur de l'article

Articles ayant un rapport

Laissez votre réponse

Add your own review

Rating